Il a gagné à l'EuroMillions mais a-t-il tenu sa promesse?

Anyama

Une cagnotte de 200 millions d’euros et deux ans et demi plus tard, qu’est devenu le grand gagnant surnommé Guy par les médias et la Française des Jeux?

On sait que son plus grand souhait dans la vie était de donner généreusement de l’argent à des œuvres de bienfaisance, et notamment en faveur des animaux et de la biodiversité.

Depuis, on a découvert la création de sa fondation, “Anyama”, destinée à la protection animale et à la bonne gestion des forêts, entre autres. 1,5 million a déjà été investi dans la cause, mais qu’en est-il des millions restants? Nous avons enquêté... 

 

Quand l’EuroMillions, ça aide pour poursuivre ses ambitions!

À l’âge de la retraite, il est bien temps de réaliser tous ses rêves. Pour Guy, protéger le vivant, c’est primordial! Sensibilisé de manière précoce à la déforestation et à ses conséquences néfastes sur les animaux, il a eu naturellement à coeur de soutenir tout un écosystème. Depuis tout petit en Côte d’Ivoire, Guy voyait devant sa porte le ballet incessant des camions transportant des troncs d’arbres fraîchement coupés, ce qui l’a profondément révolté.

En validant son billet de loterie en décembre 2020 dans le sud de la France, il ne s’imaginait pas que son projet allait prendre aussi vite tournure, comme quoi, les promesses que l’on se fait enfant ont toute leur raison d’être malgré le temps qui passe, inexorable! Ainsi, ce gagnant au grand coeur s’était promis de remédier à la situation en jouant à la loterie européenne, et son vœu s’est enfin réalisé avec la 2ème plus grosse cagnotte de l’Hexagone en poche!

Je ne jouais que lors des cagnottes importantes dans un seul but: consacrer la majeure partie de cette somme à la création d’une fondation”, a-t-il avoué!

Sa victoire à l’EuroMillions – My Million ayant fait grand bruit dans le monde entier, l’association Anyama, du nom de son village natal, a pu enfin naître avec un dépôt au Journal Officiel en mai 2021. Qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur autour de soi?

Redfox lotto
25 loteries
Redfoxlotto
Revue
  • Jeu multiple
  • Promotions
  • Ticket scanné

Comment protéger le vivant tout en gérant un gros capital?

Plutôt que de s’acheter égoïstement des biens matériels, Guy tente maintenant de donner un gros coup de pouce au monde minéral, végétal et animal par le biais de sa fabuleuse trésorerie. Et quoi de mieux que les grosses cagnottes du Loto pour financer la revitalisation de nos forêts ou la protection des tortues de mer, grâce à un programme récent et novateur justement appelé “biodiversité”?

Mais sa conscience que la vie est un grand tout ne s’arrête pas là. L’idée est apparue à Guy que quand les humains sont fragilisés, la planète l’est aussi, et vice-versa. C’est pourquoi il a créé, en parallèle, le programme “Malades et Familles” pour soutenir les aidants familiaux mis à rude épreuve! C’est toute une équipe à l’intérieur du comité d’investissement qui se charge de répartir équitablement les fonds. Entre experts, chercheurs, ingénieurs forestiers, notaires et directeurs de finance, Anyama semble entre de bonnes mains!

On peut voir sur son site que la Fondation Anyama a su également s’entourer de partenaires de confiance comme “SFEPM” qui préserve le lynx boréal, ou encore “Ferus” dans le cadre du beau programme “PastoraLoup” qui évolue à travers des actions directes sur le terrain. Derrière les bonnes grâces de Guy se cache en effet le voeu de rétablir un équilibre et une harmonie entre tous les acteurs biologiques grâce à son équipe pluridisciplinaire. Gageons que Guy a pu bénéficier également de l’accompagnement proposé à tous les grands gagnants par la FDJ!

Une promesse en or bloquée par des histoires d’argent?

Comme le dit la sagesse populaire, “l’argent est le nerf de la guerre”, et Anyama a pu voir le jour grâce à l’EuroMillions, qu’on se le dise! Cette manne financière, même si elle semble tombée du ciel, est soumise au respect des lois. Ainsi, le jeune DirecteUne cagnotte de 200 millions d’euros et deux ans et demi plus tard, qu’est devenu le grand gagnant surnommé Guy par les medias et la Française des Jeux? On sait que son plus grand souhait dans la vie était de donner généreusement de l’argent à des oeuvres de bienfaisance.  Depuis on a découvert la création de sa fondation, “Anyama”, destinée à la protection animale et à la bonne gestion des forêts, entre autres. 1,5 millions a déjà été investi dans la cause, mais qu’en est-il des millions restants? Voici quelques élements de réponse!    Quand l’EuroMillions, ça aide pour poursuivre ses ambitions!  À l’âge de la retraite, il est bien temps de réaliser tous ses rêves. Pour Guy, protéger le vivant, c’est primordial! Sensibilisé de manière précoce à la déforestation et à ses conséquences néfastes sur les animaux, il a eu naturellement à coeur de soutenir tout un écosystème. Depuis tout petit en Côte d’Ivoire, Guy voyait devant sa porte le ballet incessant des camions transportant des troncs d’arbres fraîchement coupés, ce qui l’a profondément révolté.  En validant son billet de loterie en décembre 2020 dans le sud de la France, il ne s’imaginait pas que son projet allait prendre aussi vite tournure, comme quoi les promesses que l’on se fait enfant ont toute leur raison d’être malgré le temps qui passe, inexorable! Ainsi, ce gagnant au grand coeur s’était promis de remédier à la situation en jouant à la loterie européenne, et son voeu s’est enfin réalisé avec la 2ème plus grosse cagnotte de l’Hexagone en poche!  “Je ne jouais que lors des cagnottes importantes dans un seul but: consacrer la majeure partie de cette somme à la création d’une fondation”, a-t-il avoué! Sa victoire à l’EuroMillions – My Million ayant fait grand bruit dans le monde entier, l’association Anyama, du nom de son village natal, a pu enfin naître avec un dépôt au Journal Officiel en mai 2021. Qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur autour de soi?    Comment protéger le vivant tout en gérant un gros capital?  Plutôt que de s’acheter égoistement des biens matériels, Guy tente maintenant de donner un gros coup de pouce au monde minéral, végétal et animal par le biais de sa fabuleuse trésorerie. Et quoi de mieux que les grosses cagnottes du Loto pour financer la revitalisation de nos forêts ou la protection des tortues de mer, grâce à un programme récent et novateur justement appelé “biodiversité”?  Mais sa conscience que la vie est un grand tout ne s’arrête pas là. L’idée est apparue à Guy que quand les humains sont fragilisés, la planète l’est aussi, et vice-versa. C’est pourquoi il a créé, en parallèle, le programme “Malades et Familles” pour soutenir les aidants familiaux mis à rude épreuve! C’est tout une équipe à l’intérieur du comité d’investissement qui se charge de répartir équitablement les fonds. Entre experts, chercheurs, ingénieurs forestiers, notaires et directeurs de finance, Anyama semble entre de bonnes mains!  On peut voir sur son site que la Fondation Anyama a su également s’entourer de partenaires de confiance comme “SFEPM” qui préserve le lynx boréal, ou encore “Ferus” dans le cadre du beau programme “PastoraLoup” qui évolue à travers des actions directes sur le terrain. Derrière les bonnes grâces de Guy se cache en effet le voeu de rétablir un équilibre et une harmonie entre tous les acteurs biologiques grâce à son équipe pluridisciplinaire. Gageons que Guy a pu bénéficier également de l’accompagnement proposé à tous les grands gagnants par la FDJ!    Une promesse en or bloquée par des histoires d’argent?  Comme le dit la sagesse populaire, “l’argent est le nerf de la guerre”, et Anyama a pu voir le jour grâce à l’EuroMillions, qu’on se le dise! Cette manne financière même si elle semble tombée du ciel est soumise au respect des lois. Ainsi, le jeune Directeur Général d’Anyama, Max Thillaye du Boullay, a rappelé qu’”en France, on n’a pas le droit, même si on le souhaite et que l’on a un très gros patrimoine, de limiter la part d’héritage qui revient à ses enfants pour faire des dons, sauf s’ils vous donnent cette autorisation devant deux notaires”.  D’où les millions issus de la cagnotte de Guy qui attendent encore sagement d’être investis dans les projets en cours, comme celui de “Coeur de forêt” ou de “Sylv’ACCTES” qui, depuis 2016, accompagne les petits propriétaires de bois ou de forêts dans la bonne gestion des arbres. Un autre projet sur le terrain pour lequel on a un gros coup de coeur, c’est celui de l’”ASPAS” (Association pour la Protection de la Vie Sauvage) qui vise à créer des “Havres de vie sauvage”. Comme le train qui peut en cacher un autre, la solution serait peut-être que Guy gagne une deuxième fois?  En tout, Anyama soutient pas moins de 31 bonnes oeuvres qui couvrent de nombreux domaines comme celui de la santé ou de la sauvegarde de la nature. Pour ce qui est du choix des combats à mener, c’est Guy et les membres de sa famille qui mettent la main à la pâte. Ce qui retient surtout leur attention, ce sont les projets à impact. Et on n’en doute pas quand on voit comme l’EuroMillions – My Million, qui voit près de 6 millions de grilles françaises validées à chaque tur Général d’Anyama, Max Thillaye du Boullay, a rappelé qu’”en France, on n’a pas le droit, même si on le souhaite et que l’on a un très gros patrimoine, de limiter la part d’héritage qui revient à ses enfants pour faire des dons, sauf s’ils vous donnent cette autorisation devant deux notaires”.

D’où les millions issus de la cagnotte de Guy qui attendent encore sagement d’être investis dans les projets en cours, comme celui de “Coeur de forêt” ou de “Sylv’ACCTES” qui, depuis 2016, accompagne les petits propriétaires de bois ou de forêts dans la bonne gestion des arbres. Un autre projet sur le terrain pour lequel on a un gros coup de cœur, c’est celui de l’”ASPAS” (Association pour la Protection de la Vie Sauvage) qui vise à créer des “Havres de vie sauvage”. Comme le train qui peut en cacher un autre, la solution serait peut-être que Guy gagne une deuxième fois?

En tout, Anyama soutient pas moins de 31 bonnes œuvres qui couvrent de nombreux domaines comme celui de la santé ou de la sauvegarde de la nature. Pour ce qui est du choix des combats à mener, c’est Guy et les membres de sa famille qui mettent la main à la pâte. Ce qui retient surtout leur attention, ce sont les projets à impact. Et on n’en doute pas quand on voit comme l’EuroMillions – My Million, qui voit près de 6 millions de grilles françaises validées à chaque tirage, a conquis et révélé en même temps le cœur de Guy!

Top Jackpots

48,000,000
05 29, 2024 0:00
489,000,000
05 29, 2024 2:00
131,000,000
05 28, 2024 2:00
96,000,000
05 29, 2024 0:00
31,000,000
05 30, 2024 23:00
L’EuroMillions n’a pas fini de faire tourner les têtes le mardi et le vendredi avec ses cagnottes hors du commun. D...
Une cagnotte de 200 millions d’euros et deux ans et demi plus tard, qu’est devenu le grand gagnant surnommé Guy par...
Quand on devient subitement millionnaires, notre vie peut défiler dans notre tête comme dans un film hollywoodien. Au début,...
Dès le 23 octobre, on aura le choix entre les cartes à gratter habituelles et “Mission nature”, le nouveau jeu...
Qu’on ait la bosse des maths ou pas, le Loto, c’est avant tout une histoire de gros chiffres! Que ce soit le...
Qui n’a jamais rêvé de gagner au Loto? Un Australien a pris son rêve au pied de la lettre depuis qu’il a visualisé...
Qui n’a jamais rêvé de profiter d’un petit pécule supplémentaire sur 10 ou 20 ans pour mettre du beurre dans les...
Tout vient à point à qui sait attendre, c’est ce qu’un Catalan a pu vérifier le 23 mai dernier en gagnant enfin à l...
Pour le deuxième plus grand gagnant français de l’histoire à l’EuroMillions, l’argent ne fait pas forcément...
La Martinique est mise à l’honneur à la loterie depuis qu’un couple de Fort-de-France y a gagné 53 millions d...