L'histoire du pari et de la loterie

Par Bertrand Karnet

Une définition du pari 

Le pari est défini comme une convention entre deux ou plusieurs parties soutenant des opinions différentes à propos d'une même réalité (passée, présente ou future) où les perdantes sont tenues de fournir une prestation à celle qui aura raison après vérification. Synon. gageure (vieilli). Accepter, engager, faire, gagner un pari ; conditions, objet, suite d'un pari ( Source CNRL).

Le pari semble aussi naturel à l'homme que la respiration. Parier, c'est simplement faire un choix. Dès que l'homme se projette dans l'avenir, il parie. L'un des plus grands paris de l'histoire est celui du philosophe Blaise Pascal.  « Le pari de Pascal est un argument philosophique mis au point par Blaise Pascal, philosophe, mathématicien et physicien français du XVIIe siècle. L'argument tente de prouver qu'une personne rationnelle a tout intérêt à croire en Dieu, que Dieu existe ou non. En effet, si Dieu n’existe pas, le croyant et le non croyant ne perdent rien ou presque. Par contre, si Dieu existe, le croyant gagne le paradis tandis que le non croyant est enfermé en enfer pour l'éternité » ( Source: wikipedia). Croire en Dieu est donc un pari dont l'enjeu serait le paradis. 

Ainsi, nous pouvons constater que le pari est intrinsèque à l'homme et que le concept passé au feu du creuset est beaucoup plus large que l'on peut le penser. Aujourd’hui au 21e siècle, parler de pari, c'est souvent parler de pari sportif. La longue histoire du pari, sportif ou pas, est aussi riche que celle de l'Humanité et de son impérieux besoin de jouer.

Histoire du pari :  à l'aurore des civilisations

Si le jeu existe depuis la nuit des temps et que l'on retrouve son importance dans le monde animal à travers les études scientifiques de comportementalistes, dans le développement des enfants, on en retrouve des traces seulement 3000 ans avant Jésus-Christ. Cela ne signifie pas que le jeu et le pari n'existaient pas bien avant, mais que le premier jeu retrouvé l'a été en Égypte avec un jeu qui serait la matrice des échecs et des jeux de plateaux. Le Sennet égyptien est remis en cause par une partie des chercheurs qui y voient un simple plateau d'offrandes. Il devient le Chatrang en Perse où les pièces sont hiérarchisées. Pour les paris, certains archéologues et théoriciens affirment que l'art est la démonstration de l'existence du jeu dès la préhistoire.

« Les représentations graphiques dans la préhistoire témoignent de la nécessité de développer un « espace potentiel de jeu » pour que créativité et création soient possibles. On sait que l’hypothèse introduite par Winnicott d’une « aire intermédiaire d’expérience » ou « aire transitionnelle » lui a permis de décrire un espace où se séparent et se relient l’une à l’autre réalité interne et réalité externe. » selon Alain Gibeaut. Pour l'instant, les chercheurs n'ont pas trouvé de preuve concrète de jeu.

Chronologie des découvertes de jeux 

  • Vers 3000 ans av-J.-C : premières toupies & premiers jeux de sociétés

  • 2300 ans av-J.-C : premiers jeux d’argent enregistrés, en Chine

  • 700 ans av-J.-C : premières poupées avec membres articulées

  • 500 ans av-J.-C :Premier jeu jeu de la Marelle

  • 600 ans ap JC.-C : Premiers joueurs d’échecs

  • 813 : le Concile de Mayence interdit et punis les chrétiens qui s’adonnent aux jeux de hasard

  • Durant les croisades : précurseur du poker, variante du jeu iranien Asnas 

  • 1638 : un des premiers casinos, à Venise

  • 1887 : les premiers paris sportifs apparaissent en France (en 1930, aux Usa et en Angleterre)

  • 1890 : le Bridge, issu du Whist mais avec la possibilité de choisir son atout 

  • 1891 : Le Pari Mutuel naît en France

  • 1900 (autour) : Invention de jeu de Belote par F. Velot

  • 1930 : Premier Monopole

  • 1950 : Apparition du Scrabble 

  • 1952 : Ovo, 1er jeu vidéo, basé sur le principe d’alignement

  • 1954 : jeu des 1000 bornes ;

  • 1957 : précurseur des wargames et des jeux de simulation 

  • 1958 : Tennis for tao, jeu vidéo sur ordinateur relié à un oscilloscope

  • 1971 : précurseur des jeux de rôle, le jeu de guerre Chainmail qui introduit des créatures fantastiques

  • 1974 : premiers jeu de rôles : Donjons et Dragons 

  • 1976 : naissance du Loto national;  le Loto sportif en 1985 

  • 1984 : premiers jeux de connaissance « prêts à jouer, sans apprentissages de règles, comme le Trivial Poursuit 

  • 2003 : premiers avatars sur Second Life (SL), un monde virtuel en 3 D

  • 2010 :  A l’occasion  de la Coupe du Monde de Football, les paris sportifs en ligne sont libéralisés en France

Ce qui dit pas cette chronologie, c'est que le pari naît très tôt dans l'histoire avec les paris des arènes de Rome, mais aussi en Grèce sur les « jeux » qui deviendront les premiers jeux Olympique de l'histoire. Comme toujours en Histoire, il faut éviter les anachronismes et si on parle de pari, on est encore à des années lumières du concept de pari sportif, mais un peu moins loin de l'idée du bookmaker. Le pari va se diviser en deux branches. Sur le tronc commun du pari, la branche des jeux qui intègre le principe de pari et le pari pur et dur. La branche des paris dans le jeu va se retrouver dans beaucoup de jeu de casino. Le blackjack, le poker, la roulette... Ces jeux sont constitués de paris contre la banque ou le casino : c'est la mise.

La loterie

La loterie aujourd'hui mettent en jeu des cagnottes dont les gagnants seront multimillionnaires voire milliardaires, avec des jeux tels que le Super Ball américain. Le joueur mise sur une série de numéros. De la difficulté du pari naît la cote qui paye le risque prit. La loterie est née au XIXe siècle en Italie sous le nom de « Loto ». La suite, c'est une traversée de l'Europe avec de nombreuses variantes telles que l'EuroMillions, le loto national, le Bingo ou le Keno...

Suspecie ludi

Le pari sportif utilise ouvertement la notion de pari. Mais si la France attend 2010 pour offrir un cadre légal au pari sportif, le monde anglo-saxon en a fait depuis longtemps un bien culturel. Ainsi, le bookmaker propose de parier sur tout et n'importe quoi. Élections, télé réalité au prénom du futur bébé de stars ou de la Couronne. Le pari n'est plus sportif. L'ARJEL, l'autorité de régulation des jeux en ligne, interdit ce genre de paris en France.

Un historien hollandais, Johan Huizinga dans son ouvrage « Homo Ludens » publié en 1938, va encore plus loin en parlant du suspecie ludi, c'est à dire l’élément ludique qui est au cœur de l'activité humaine, de la guerre à la philosophie.

Le pari, aujourd'hui 

Le pari de la Grèce antique au 21e siècle n'a jamais cessé comme nous vous l'avons démontré et a même suivi les évolutions technologiques de la societé. Pour parier, il faut communiquer. Du bookmaker clandestin aux multinationales du pari, la problématique est double : trouver et avoir la confiance du parieur. Le pari ne pouvait que profiter de la toile pour se développer. Pourtant en 2000 ans, le principe du pari est resté le même. Miser une somme sur un événement qui va arriver. Logiquement l'offre a littéralement explosé. Internet bannissant les frontières, le monde entier a pu jouer des années avant que les autorités locales ne commencent à légiférer sur le pari sportif,  le faisant passer de l'ombre à la lumiere.

Les USA ont d'abord globalement interdit les paris sportifs en ligne , sauf quelques États, avant de les autoriser en 2018. En France, c'est en 2010 qu'une loi est adoptée pour utiliser les jeux d'argent en ligne avec une restriction plus drastique : interdiction des casinos, interdiction des bookmakers non affilliés. Le pari sportif en ligne représenterait 1 000 milliards de dollars dans le monde dont 90% de paris illégaux selon une enquête de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Centre international pour la sécurité dans le sport (ICSS) lors de la conférence de Doha en 2015. C'est le côté sombre de cet activité qui malgré des efforts de législation reste surtout un terrain de jeu pour les maffias du monde entier. Les autorités semblent prendre le taureau par les cornes. En matière de chiffre, le football reste là aussi le sport roi avec 65% des paris soit 3000 milliards de dollars par an.

 

Bibliographie 

Martine Pécharmant, « Il faut parier, Locke ou Pascal », Les Études philosophiques, 2010

E. Dupont, La Vie quotidienne du citoyen romain sous la république, Paris, Hachette, 1989

« Jeu et art dans la préhistoire » par Alain Gibeault, édition du Cairn.

R. Auguet, Cruauté et civilisation : les jeux romains, Paris, 1970

L'indispensable des paris sportifs,  Julien Mirabel, Hugo Sport

1938 - Homo Ludens - Essai sur la fonction sociale du jeu de Johan Huizinga

Jean Boussac, in Encyclopédie des jeux de cartes. Paris, 1896

Articles relatifs:

Top Jackpots

91,000,000
08 21, 2019 0:00
79,000,000
08 21, 2019 2:00
40,000,000
08 22, 2019 2:00
90,000,000
08 24, 2019 0:00
9,200,000
08 23, 2019 0:00
Jeux de hasard oui, mais n'y a t-il vraiment aucune méthode à appliquer pour décupler ses chances de gains aux loteries et...
Créée en 1996  sous le nom de The Big Game et proposée à l'origine dans 6 États seulement, la loterie Mega Millions a...
Si l'idée de gagner des millions semble parfois inatteignable, c'est en étant parvenu à empocher le jackpot que les...