Les oeuvres sociales financées grâce à la loterie

ong loto

La loterie ne fait pas uniquement le bonheur des heureux chanceux qui ont trouvé les numéros gagnants. En France et à travers le monde, nombreux sont les lotos et leurs gagnants qui reversent une partie de leurs gains à des organismes de charité. Aujourd'hui, nous vous présentons ces actes de générosité qui font des jeux d'argent un moyen de redistribuer les richesses et de favoriser une société plus juste.

Les loteries anglo-saxonnes qui financent les ONG

En France comme à l'étranger, une partie des recettes du loto est reversée à l'Etat. Si les mauvaises langues considèrent qu'il s'agit d'une forme de taxe cachée, c'est surtout un moyen d'investir dans l'éducation ou la solidarité.

Mais ce sont surtout dans les pays anglo-saxons (Angleterre, Etats-Unis et Australie) que les loteries se montrent le plus généreuses. En Grande-Bretagne, le Big Lottery Fund (créé en 2004) permet par exemple de financer les bonnes causes à travers une fondation qui redistribue l'argent de la vente des tickets pour soutenir des ONG. Ainsi, la National Lottery finance directement chaque année près de 150 000 projets caritatifs, leur reversant près de 7 milliards d'euros.

Top jackpots

85,000,000
08 15, 2020 0:00
31,000,000
08 15, 2020 2:00
169,000,000
08 13, 2020 2:00
10,000,000
08 15, 2020 0:00

Recréer du lien social grâce à la loterie

Ainsi, et pour chaque libre dépensé dans un ticket de loto, 11 centimes sont reversés à la fondation. Ce qui permet de financer des associations locales et nationales, oeuvrant dans des domaines aussi variés que l’éducation, la restauration des sites historiques, la santé ou la protection de l'environnement.

Le but affiché est de préserver le lien social et de soutenir ceux qui en ont le plus besoin. Mais toutes les associations ne sont pas éligibles à cette aide financière. La réglementation anglaise prévoit donc de financer uniquement les organismes à but non lucratif et fonctionnant sur la base du volontariat. Les associations sont également suivies étape par étape pour s’assurer d’une bonne utilisation des fonds et éviter les malversations.

Et en France ? L'initiative de la FDJ

Si la France a longtemps été à la traîne sur ces questions, elle a depuis quelques années commencé à accompagner ses grands gagnants pour les aider à investir leurs gains, et notamment auprès d'organisations caritatives. Sous la forme d'ateliers, la Française des Jeux (FDJ) épaulée par la Fondation de France permet aux chanceux qui ont touché le jackpot de reverser une partie de ce qu'ils ont gagné dans des actions ciblées pour les associations aidant les personnes les plus défavorisées.

L'Euromillions avait déjà proposé des ateliers de ce type en France et favorise toujours le don discret de ces gagnants auprès d'associations et d'initiatives caritatives locales. Le tout en assurant toujours l'anonymat des donateurs, par pudeur mais aussi pour éviter qu'ils ne soient approchés par d'autres organismes, pas toujours scrupuleux.

Le plus gros gagnant de l'histoire de l'Euromillions (un niçois qui avait touché en novembre 2012 le pactole de 169 millions d'euros) avait ainsi créé une fondation caritative et reversé plus de 10 millions d'euros pour lancer des initiatives solidaires un peu partout dans l'hexagone. Une générosité qui ne l'a pourtant pas décidé à tout plaquer puisque bien qu'issu d'un milieu modeste, il continue toujours de travailler...

Les grands gagnants qui ont donné aux associations caritatives

Nombreux sont les gagnants qui décident également de partager leur fortune avec les plus nécessiteux. Et de rendre un peu de la chance qui a pu leur faire défaut par le passé. Récemment, un habitant de Haute Garonne a ainsi reversé plus des trois quarts de ses gains (soit 72 millions d'euros, le 7e jackpot le plus important en France) à des associations caritatives. Vivant seul et sans enfant, ce sont donc près de 50 millions qu'il a généreusement reversé à une dizaine d'ONG nationales - notamment pour les animaux

N'étant lui-même pas dans le besoin lorsqu'il a appris qu'il avait gagné au loto, il a d'ailleurs mis plusieurs jours avant de se manifester pour empocher son chèque. Il était donc logique pour lui de profiter de cette occasion pour exprimer sa fibre solidaire et soutenir des initiatives qui lui sont chères. Il a de plus exigé qu'aucune communication ne soit faite autour de son identité et de ses dons (afin d pouvoir préserver une vie « normale »). Sa seule demande a été de pouvoir suivre les associations qu'il a soutenu afin de s'assurer que ses fonds seraient bien utilisés.

Cette belle histoire n'est heureusement pas un cas isolé. Car depuis ces 15 dernières années, de nombreux gagnants ont fait de même. En 2008, un homme avait ainsi reversé 400 000 euros au maire de sa commune pour financer des projets culturels et renflouer les caisses de la maison de retraite locale. Une initiative qu'il a renouvelé depuis chaque année.

En 2010, c'est une femme ayant connu des difficultés avant d'empocher 5 millions d'euros à l'Euromillions qui a financé les Restos du Coeur de sa région. Elle a ainsi voulu rendre à ceux qui lui avaient offert une oreille attentive et bienveillante lorsqu'elle en avait le plus besoin. Idem pour une autre gagnante qui a aidé l'antenne locale de la Croix Rouge après avoir gagné 26 millions, tout en souhaitant rester anonyme.

Top Jackpots

85,000,000
08 15, 2020 0:00
31,000,000
08 15, 2020 2:00
169,000,000
08 13, 2020 2:00
10,000,000
08 15, 2020 0:00
3,500,000
08 14, 2020 0:00
Au casino canadien du Mont-Tremblant, on a pu assister en Juillet à une cérémonie digne du film Rencontres du troisième type....
On aimerait tous être à sa place et pourtant on ne connaît pas encore l’identité du dernier gagnant du Loto en Savoie....
Désormais toutes les loteries du monde sont accessibles en quelques clics, reste l'embarras du choix. Une petite loterie...